ADHÉRER AU SNPI
ADHÉRER AU SNPI
 
 
 
ESPACE ADHÉRENT
ESPACE ADHÉRENT
 
 
 
 
FR
 
EN
 
PT
 
ES
 
CH

SNPI, 1er syndicat français de l’immobilier

Interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, 9 600 adhérents en activité lui font déjà confiance...

Assistance juridique pour les adhérents

Des juristes spécialisés en droit immobilier et en droit social pour vous soutenir et vous conseiller.

VHS ASSURANCES

Les Assurances Réglementaires des Professionnels Immobiliers

ASSERIS

Cabinet de courtage d'assurances des Professionnels Immobiliers

VHS Business School

Établissement Privé d'Enseignement Technique Supérieur

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Obtenir une carte

 

Art.2 du Décret du 20 juillet 1972 : « La délivrance de la carte professionnelle est sollicitée par la
personne physique ou par le ou les représentants légaux ou statutaires de la personne morale
qui se livre ou prête son concours aux opérations énumérées par l'article 1er de la loi du 2 janvier 1970.
»

Votre demande de carte professionnelle « Transactions sur Immeubles et Fonds de Commerce »
et / ou « Gestion Immobilière » doit être accompagnée :

1) De la justification de l'aptitude professionnelle définie au chapitre II du Décret du 20 juillet 1972.

2) De l'attestation d'assurance contre les conséquences pécuniaires de la responsabilité
civile professionnelle :

La réglementation impose au détenteur de carte(s) professionnelle(s) de souscrire une assurance
responsabilité civile professionnelle d'un montant minimum de 76.224 €. Cette réglementation datant de
1970, le SNPI soucieux de la protection de ses adhérents, a souscrit un contrat groupe auprès de SERENIS avec une garantie minimale de 200.000 € (8 options disponibles).

Vous pouvez obtenir cette garantie auprès de VICTOR HUGO SERVICES, Société de Courtage en Assurances du SNPI, en adhérant au contrat souscrit par le SNPI auprès de SERENIS.

3) D'une attestation de garantie financière :

TRANSACTIONS SUR IMMEUBLES ET FONDS DE COMMERCE SANS RÉCEPTION DE FONDS :

Vous pouvez :

- ne souscrire aucune garantie
- souscrire une garantie « fictive » d’un montant conventionnel de 110.000€

Vous pouvez obtenir cette garantie auprès de VICTOR HUGO SERVICES, Société de Courtage en Assurances du SNPI, en adhérant au contrat souscrit par le SNPI auprès de QBE FRANCE.

TRANSACTIONS SUR IMMEUBLES ET FONDS DE COMMERCE AVEC RÉCEPTION DE FONDS :

Deux formules vous sont proposées pour répondre aux impératifs d’une part de la perception d’effets et valeurs, et d’autre part de l’encaissement de fond de tiers :

  • Une garantie forfaitaire de 110.000€ avec engagement de votre part à n’encaisser aucun fonds de vos clients ;
  • Une garantie avec encaissement de 110.000€ minimum.

GESTION IMMOBILIÈRE :

Si vous détenez des fonds de vos mandants, il convient de déterminer le montant de la garantie. En application de l’article 30 du Décret du 20 juillet 1972, le montant de la garantie doit être au moins égal à 110.000 € (Si vous n'avez jamais été soumis aux dispositions de la Loi Hoguet, la garantie minimale est fixée à 30.000 € pour les deux premières années d'exercice).

Vous pouvez obtenir ces garanties après acceptation de votre dossier auprès de QBE France, par l'intermédiaire de VICTOR HUGO SERVICES, Société de Courtage en Assurances du SNPI.

4) D'un extrait du registre du commerce datant de moins d'un mois si l'entreprise est immatriculée à ce registre ou d'un double de la demande si elle doit y être immatriculée.

5) Suivant les cas, d'une attestation délivrée par la banque qui a ouvert le compte prévu soit par l'article 55, soit par l'article 59 du décret du 20 juillet 1972, avec l'indication du numéro de compte et de la succursale qui le tient, ou d'une attestation d'ouverture au nom de chaque mandant de comptes bancaires ou postaux prévus par l'article 71.

6) Le cas échéant, lorsque la demande tend à la délivrance de la carte « Transactions sur Immeubles et Fonds de Commerce » de la déclaration sur l'honneur qu'il n'est reçu aucun fonds, effet ou valeur à l'occasion des opérations spécifiées par l'article 1er (1° à 5° [Décret n° 95-818 du 29 juin 1995, art. 2] "et 7°") de la loi du 2 janvier 1970.

L'absence d'incapacité ou d'interdiction d'exercer définie au titre II de la loi du 2 janvier 1970 susvisée est établie par un bulletin n° 2 du casier judiciaire, qui est délivré à la demande du préfet.

Pour plus de précisions, nous vous invitons à consulter ou à télécharger la réglementation professionnelle sur La loi Hoguet : Décret - Loi.

 
../
http://www.snpi.com/